Précédent
HOSHI-TA MARINIÈRE
Suivant
BASHUNG ALAIN-Vertige de l amour
En ce moment
ROBIN SCHULTZ
Somewhere Over the Rainbow (Alle Farben & Israel Kamakawiwo ole)
Rechercher un titre

Fait divers | 15 ans en appel pour le Dr Capobianco

ajouté le 01 Février 2012

Le procès du médecin généraliste de Dommartin Les Remiremont, accusé d'avoir violé neuf de ses patientes à l'aide de tranquillisants lors de supposées séances d'hypnose, s'est ouvert en appel lundi 24 janvier devant la Cour d'assises de Meurthe-et-Moselle à Nancy. Joël Capobianco, 55 ans, a été condamné à 15 années de réclusion criminelle par la  Cour d'assises des Vosges à Epinal lors de son procès en première instance, en  juin 2010.

En première instance, Joël Capobianco avait été reconnu coupable de neuf  viols, mais acquitté pour deux d'entre eux. Le médecin avait interjeté appel de ce verdict, ainsi que le parquet. Ce  dernier a toutefois commis un impair procédural, rendant les deux acquittements  définitifs. Le praticien, qui exerçait à Dommartin-lès-Remiremont, a été mis  en cause une première fois en juillet 2005, après la plainte d'une jeune femme pour des faits qui s'étaient produits sept ans plus tôt, alors qu'elle était  âgée de 15 ans. Le médecin l'aurait violée après lui avoir administré du Valium, ainsi  qu'elle s'en serait aperçue dans une semi-conscience. Quelques semaines plus tard, deux autres patientes, dépressives, avaient déposé plainte pour des faits similaires. Après une mise en examen pour viols en janvier 2006 et des articles dans la  presse, onze anciennes patientes - dont une âgée de 13 ans lors des faits  reprochés - ont également déposé plainte, décrivant un mode opératoire toujours  semblable. Le médecin a toujours nié l'ensemble des accusations. Lors de son premier  procès, il avait affirmé que les plaignantes avaient été victimes  d'hallucinations dues au Valium. Les enquêteurs avaient d'ailleurs retrouvé une quantité anormalement élevée  de ce médicament dans son cabinet. M. Capobianco avait soutenu que l'usage du  médicament était fréquent dans le cadre d'"hypnosédations". Un expert a pourtant estimé mercredi 25 janvier que la technique  "n'était pas conforme aux données avérées de la science" et "ne correspondait  pas aux pathologies des patients". Joël Capobianco encourt une peine de 20 années de réclusion criminelle. Le  verdict est tombé mardi 31 janvier dans la soirée : 15 ans de réclusion criminelle.

Dans la même catégorie

MDN Logo
Fait divers

Deux chalets partis en fumée ce week-end à Rochesson et Gérardmer

MDN Logo
Fait divers Audio

Mia et sa mère retrouvées en Suisse

MDN Logo
Fait divers

Mia 8 ans enlevée aux Poulières près de Corcieux

MDN Logo
Fait divers

Tempête Ciara Saint-Dié Réouverture de l'école ce jeudi et du collège le 2 mars

MDN Logo
Fait divers

Tempête Ciara : une école et un collège de Saint-Dié impactés

COCKTAIL FM 2A Rue de la république 88400 Gérardmer - tel. 03.29.63.24.24 - fax. 03.29.63.24.30 - Contact
© COCKTAIL FM 2017 - Mentions légales - Création InfoWeb88 Fabrice TROMBINI
Retour haut