Précédent
THE AVENER-Castle in The Snow
Suivant
LARTISTE-Chocolat
En ce moment
Cocktail FM
La Radio des Hautes Vosges
Rechercher un titre

Le Mag du Samedi > Dufy en bleu, blanc, et rouge

Dufy en bleu, blanc, et rouge
Ecoutez le mag du samedi

Art patriotique, patriotisme artistique, vraies-fausses images d'Epinal, et authentiques chef d'oeuvres: tels sont les composants de l'exposition Raoul Dufy, qui ouvrira le 18 juin au Musée départemental d'art ancien et contemporain d'Epinal.

Vous connaissiez peut-être les Fauves de Dufy? Ici, on pourrait parler de "primaires" (pour les couleurs, bleu, blanc, rouge), de "populaires" (pour le style, figuratif), de patriotique, donc, pour l'idée de la série, et d'originale, de passionnante, pour l'ensemble de cette exposition concoctée par le conservateur en chef du musée, Philippe Bata.
Cette première consacrée à la production de Dufy pendant la première guerre mondiale résume assez bien l'esprit d'une époque où le patriotisme est une valeur forte, un trait d'union nationale face au danger venu d'outre-Rhin, qui avait déjà mutilé la France de l'Alsace et d'une bonne partie de la Lorraine.
La scénographie particulièrement soignée et sobre (signée par Christian Briend qui oeuvre habituellement à Beaubourg) ouvre sur trois "tableaux": trois salles au couleur du drapeau, bleu, blanc et rouge. Le titre donné à l'exposition, "Epinal tricolore", tombe certes sous le sens. D'autant que l'expression est signée Cocteau, ami de Dufy, qui l'avait utilisée dans sa revue "Les mots" .
Autre originalité, la série d'estampes est accompagnée des études préparatoires, ce qui les rend d'autant plus fascinantes et accessibles à un large public qui commence dès 3 ans!
Dufy, qui avait proposé son imagerie au ministère de la guerre, avait vu son projet refusé, car ce mode d'expression "façon XIXe siècle" venait d'être surpassé par la photographie. Du coup, l'artiste havrais doté aussi du sens des affaires (il était passé par le commerce du café), avait créé sa propre marque, "l'imagerie Dufy", et s'était lancé dans les produits dérivés, comme ce carré de soie qui s'est fort bien écoulé à l'époque. Un précurseur de la communication par produits dérivés, et de la série. Et une vraie imagerie de Dufy, certes faussement d'Epinal, mais authentique hommage avéré à Georgin et à la Patrie. Le tout, avec une pincée d'humour décalé fort bienvenu.

Une exposition à découvrir absolument dès le 18 juin, et jusqu'au 19 septembre. C'est le coup de coeur de l'été de la Rédaction de Cocktail FM dans ce nouveau numéro du Mag du samedi qui sera tricolore ce 18 juin, jour commémoratif de l'appel patriotique d'un certain Charles de Gaulles.  J-C. G

Musée départemental d'art ancien et contemporain d'Epinal.. Tous les jours sauf dimanche atin et mardi, entrée 4,60€ (réduit 2,30€, gratuité jusqu'à 16 ans)

Dans la même catégorie

MAG DU SAMEDI : Solidaire en Milieu Rural

MAG DU SAMEDI : Solidaire en Milieu Rural

MAG DU SAMEDI : 100 ans après, la Guerre 14-18 dans les Vosges

MAG DU SAMEDI : 100 ans après, la Guerre 14-18 dans les Vosges

MAG DU SAMEDI : Deux auteurs au sommet, Jean-Paul Didierlaurent et Henri Loevenbruck

MAG DU SAMEDI : Deux auteurs au sommet, Jean-Paul Didierlaurent et Henri Loevenbruck

COCKTAIL FM 2A Rue de la république 88400 Gérardmer - tel. 03.29.63.24.24 - fax. 03.29.63.24.30 - Contact
© COCKTAIL FM 2017 - Mentions légales - Création InfoWeb88 Fabrice TROMBINI
Retour haut